Rechercher
  • Christophe Roussel

Allergie. Le pâtissier aux gâteaux sans produits laitiers en Mayenne

Christophe Roussel est à la tête de Gourmandises permises (gâteaux, cakes et pains d’épice). | OUEST-FRANCE



Sa fille était allergique au lait. Cela a donné le goût à ce Mayennais d’adoption qui aime manger sainement, de faire ses gâteaux sans produits laitiers. Mais pas sans goût !


Le pâtissier Christophe Roussel, 47 ans, a au moins cinq… amours. Sa compagne qui a réussi à le « détourner de sa Camargue » il y a quinze ans. Leurs deux enfants, Paul et Gabrielle. Et un goût plus qu’affirmé pour la nourriture saine et bio. Ni trop grasse, ni trop sucrée. Juste saine.



« Je donne aux gens ce que je consomme »


Deux particularités dans les gâteaux de cet artisan : ils sont sans produits laitiers. La plupart sont sans gluten. Il faut en partie puiser dans l’histoire familiale de Christophe Roussel pour comprendre. « Notre fille Gabrielle était allergique au lait. » Cela n’avait pas été diagnostiqué. « Gabrielle a failli en mourir. »



« Impossible pour lui de faire « autre chose que du bio »


Christophe Roussel a cherché un peu partout des gâteaux sans produits laitiers. « Il n’y avait que des produits industriels. » Pas question pour lui d’acheter ce type de gâteau. Il les fait lui-même.


Ses gâteaux sont aussi sans additifs ni conservateurs. « Quand on voit globalement ce qui peut se passer dans l’agroalimentaire… Il y a des perturbateurs endocriniens. C’est nocif pour la santé. »


À titre personnel, Christophe Roussel et sa famille consomment bio depuis des années. Il ne serait pas venu à l’esprit de cet adepte de la course à pied de « faire autre chose que du bio » à ses clients. « Je ne veux donner aux gens que ce que moi-même je consomme. »


Ses gâteaux sont aussi très peu sucrés. « Je ne prends que du sucre blond, non raffiné. Vous devez en mettre davantage quand il est raffiné. Donc ça devient trop sucré. »


Avec son apprentie Laurène, Christophe sort de ses fours environ 750 pains d’épice par mois. On retrouve ses gâteaux dans des magasins bio, sur les marchés locaux, mais aussi dans plusieurs grandes surfaces, en Mayenne et en Ille-et-Vilaine.


Christophe Roussel « remplace » le lait par de l’huile de tournesol et un peu de lait de soja pour remplacer le côté « goûteux » du lait. « On doit sortir des goûts formatés ! À mon niveau, je veux lutter contre ce formatage alimentaire. »


Christophe Roussel cite la fable du colibri. « Comme lui, j’apporte ma part. Ma goutte d’eau pour lutter contre la malbouffe. Pour être bien dans sa peau et dans sa tête, il faut bien manger. » Christophe Roussel, un pâtissier militant ? L’homme mince sourit. Et ne dément pas.


Gourmandises permises, 16, impasse des Anémones. Tél. 06 74 55 08 92


0 vue